Trail du Viaduc des Fauvettes 2014 (50km)

Petite pub pour un trail essonnien qui mérite sa réputation !

C’est un trail de 50km à Gometz Le Châtel, super bien organisé, avec des bénévoles au top et avec la particularité d’être couru en 5 boucles équivalentes de 10km avec 350m+ à chaque tour. Le parcours est différent chaque année et tracé par des traileurs passionnés.
Il est possible de s’arrêter définitvement à chaque boucle en étant classé, si on est cuit ou en méforme le jour J, ou tout simplement pour tenter de se lancer sur la distance. Je le conseillerai du coup pour un premier « vrai » trail long sans stress de l’abandon en plein milieu du parcours. Pour une fois, ce n’est pas ennuyeux de faire des boucles car le terrain est très changeant sur les 10km !
Le parcours est exigeant, de vrais montagnes russes avec des montées sèches, des descentes bien glissantes et techniques, une montée sur le Viaduc avec un joli panorama, le passage sur d’anciens petits sentiers tortueux non entretenus de nos jours, des ruisseaux, champs et fossés à traverser, de long chemins en devers dans le sable, un passage sous un tunnel dans le noir, de gros escaliers en fin de parcours en revenant au village, bref un matraquage de cuisse si on part trop vite.
1 seul ravito au passage du 10km avec donc la possibilité de s’arrêter et un buffet maison final grandiose (j’ai adoré !) : soupes, cupcakes maison, grosse plaque de twix maison, charcuteries, plateau de fromage local, cake, bière local…

Je me suis arraché pour la 3ème place et malgré ma prépa cet été et les séances de côte en septembre, je me faisais distancer dans les montées et descente. Je rattrapais le 1er (5ème au final) et 2ème coureurs dans les faux plats et menais l’allure parfois pour les décrocher mais ils finissaient à chaque tour par me distancer en fin de boucle ou après le ravitaillement. On a joué au chat et la souris jusqu’au 4ème tour ou le vainqueur est revenu de loin pour nous mettre une mine dans les 2 derniers tours. J’ai serré les dents dans le dernier tour avec des crampes aux cuisses. C’était à celui qui allait s’arrêter le moins longtemps sur le ravitaillement ou le moins marcher dans les montées, dur dur !

Un bon exemple ce qu’il ne faut pas faire mais je voulais rester sur le podium (1 seul podium scratch F et H sur 50 km) :
1er tour : 52’30 (4ème à la fin de la 1ère boucle)
2ème tour : 54’09
3ème tour : 58’31
4ème tour : 1h03′
5ème tour : 1h06′ (un bon positif split, quoi !)

Bref je me réinscris si je peux l’année prochaine pas forcément pour la place mais pour l’ambiance !
Qui me suit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *