Le grand trail du Limousin (58km, 2400m+)

De retour sur ce trail après un abandon en 2012 à 10km de l’arrivée à cause d’une mauvaise préparation et d’un mental dans les chaussettes, j’envisageais cette année une meilleure gestion de course et un top 25 en 6h15-6h30. Il s’agissait d’une sortie club avec 21 coureurs engagés sur les différentes courses (10km, 32km et 58km).
Cette course est tracé dans les monts d’AMBAZAC, sur des chemins tortueux reliant 14 jolis villages et hameaux perdus pour certains dans la nature. Le bitume est juste présent dans les petites traversées de villages, le circuit comprenant donc principalement que des successions de chemins plus ou moins techniques, caillouteux, en montées et descentes. Ma mémoire m’a d’ailleurs bien fait défaut, je ne m’attendais pas à une première partie aussi difficile même s’il était possible de courir très vite dans les descentes.
Le départ est assez original avec l’attente d’un parachutiste sautant d’un hélicoptère de la gendarmerie pour amener le pistolet au starter ! Les coureurs s’élancent ensuite au milieu d’un parc derrière 3 chevaux montés par des gendarmes en costumes. Je me suis mis juste derrière la ligne près à partir derrière l’élite pour essayer d’être d’emblée bien placé. Je me rends compte maintenant quand je vois les photos ou vidéos que dans l’euphorie, contrairement à ce que j’avais annoncé aux potes du week end, je suis parti très vite…dans le top 10…en creusant déjà un écart avec le reste du peloton après un tour de parc du site du Muret ! Peut-être à cause de carmina burana !? 
Les 3 premiers km étant relativement roulant, j’ai essayé de garder une bonne allure, tout en perdant de vu la tête de course et en ralentissant seulement dans la première montée. J’ai flirté entre la 6ème place et la 8ème place durant la course, classement annoncé par les mêmes supporters que je ne connaissais pas mais qui nous encourageaient chaleureusement sur différentes points. Le décor assez ombragé était magnifique, nous avons croisé de très jolis étangs et le terrain très changeant était vraiment sympa à courir, je me suis régalé avec de bonnes sensations de vitesses malgré la distance. J’ai essayé de grignoter un peu d’avance dans les descentes que j’ai bien travaillé cette année. 
Toutefois cette succession de montées et de descentes avant le premier ravitaillement (19ème km) m’a bien tiraillé les cuisses. J’ai mieux gérer les montés par la suite pour garder un peu de jus et finir dans de bonnes conditions. Je me suis senti musculairement entamé, ce qui ne m’étonne qu’à moitié après un week end choc, 15jours avant, avec 80km au compteur. Je n’avais pas totalement récupéré sachant qu’avec ses sorties mon objectif était plutôt le trail des Aravis en juin. Je suis d’autant plus content de l’allure que j’ai su garder pendant cette course, pour finir en 5h40 à la 8ème position (5ème senior).

Le grand trail du Limousin (58km, 2400m+)

Le grand trail du Limousin (58km, 2400m+)
Le grand trail du Limousin (58km, 2400m+)
Le grand trail du Limousin (58km, 2400m+)
Le grand trail du Limousin (58km, 2400m+)
Le grand trail du Limousin (58km, 2400m+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *