Trail Glazig (45km 1300mD+)

Après le Défi de Moncontour, voici le 2ième défi breton avec encore 2 épreuves à enchainer :

-Un 18km le samedi en nocturne avec 460mD+
-Un 45km le dimanche avec 1300mD+

Ce défi est plus court, j’arrive plus frais, je compte donc faire mieux qu’en décembre mais je sais que le niveau est élevé, je serai vraiment content d’un top 20 sur les 2 jours.

Trail Glazig (45km 1300mD+)

Après un détour sarthois le vendredi soir, je prends encore une fois la route de St Brieuc pour accueillir Séverine, Lucie (Kinder Trail) et Jérôme (Défi). Cela fait longtemps que je ne les ai pas vus. Les papotages s’imposent donc autour d’une pasta-party pantagruélique, avec une inquiétude sur la météo avec les vents forts annoncés. Une bonne nuit de sommeil et je me réveille avec un gros mal de crane digne d’une cuite…difficile à la St Yorre…Je m’inquiète un peu pour la suite mais après un bon petit déjeuner et une petite promenade à la Pointe du Roselier, cela passera.

Trail Glazig (45km 1300mD+)
Trail Glazig (45km 1300mD+)

Nous sommes accueillis par l’organisation l’après-midi à Plourhan dans un chapiteau de cirque. Même les lions sont là ! Le vent souffle énormément, ce qui rajoute au stress ambiant. Nous attendons Claire (Défi), Laure (Défi) et Pierre (25km) en commençant à préparer Lucie toute excitée de partir pour le Kinder Trail. Le circuit est à proximité du chapiteau et jonché de petites difficultés à passer pour les petits bouts. 

Trail Glazig (45km 1300mD+)

Après ce mini trail, nous repartons pour St Brieuc pour un bon gouter maison avant d’affronter le 18 km. Le stress monte d’un cran quand l’heure du départ arrive vu la météo exécrable, puis redescend d’un coup, avec un soulagement pour les filles, juste avant de partir pour Plourhan : un post Facebook annonce l’annulation de la course. Des vents violents avec des rafales à plus de 90km/h ont fait tomber des arbres sur le parcours et ont même arraché le toit de la piscine de Binic. Je suis déçu mais l’organisation a eu raison d’annuler cette course nocturne. Du coup sans le défi, je vais essayer « d’envoyer » le lendemain sur le 45km.
Pour nous consoler, nous partons tous à la crêperie des Druides… ce serait dommage de ne pas en profiter ! Après 2 ou 3 bolées de cidre bio, une galette bien garnie à l’andouille et une crêpe glacée aux palets bretons maison super diététique, voilà mes réserves de glycogène au max…avec la peau du ventre bien tendue ! 
Le départ du 45km est donné à 8h30 et celui du 25km à 9h30. Ce dernier emprunte la 2ième moitié du parcours. Nous nous perdons de vue pendant que je m’échauffe. Ça part très fort et les premiers embarquent les coureurs sur un mauvais chemin au bout de 100m ! Ça commence bien…nous bifurquons pour rejoindre le 2ième peloton créé et je m’aperçois que malgré un départ rapide, de très nombreux coureurs sont devant moi. Je suis bien au-dessus de mon allure marathon mais je sais que les 10 premiers km sont bien roulants en allant vers Tréveneuc pour rejoindre la côte. J’accélère avec mes poursuivants pour faire la liaison entre différents petits groupes que je remonte puis je finis par rester à distance d’un groupe de 4-5 coureurs avec lequel je ferai le yoyo. 
Je passe le 15ième km en 1h03, une grosse angoisse m’envahit, à cette allure je n’arriverais pas au bout ou alors dans un état pitoyable ! Tant pis pour le classement, je garde le « mode guerrier » enclenché et ralentirait dans les premières difficultés. Le niveau est élevé chez les bretons !
Nous nous relayons avec un coureur sur le magnifique sentier côtier menant aux plages de st Quay Portrieux en alternant montées et descentes en passant de multiples escaliers. Nous avons de la chance le ciel est magnifique, le soleil est bien présent malgré un air frais ce qui me convient bien, je suis en t-shirt pendant que d’autres sont avec leur veste. 
Nous passons le semi en 1h32, une très (trop ?) bonne moyenne !
Le cadre est vraiment sympa, nous alternons en direction de Binic encore montées et descentes mais avec un panorama découpé avec la mer, les plages, les galets, les rochers, les chemins côtiers boueux…

Trail Glazig (45km 1300mD+)

Je glisse dans un escalier et sens 4 marches se dérober sous mes talons, ce qui me fera ralentir et perdre de vue mon bînome. Je rattrape des coureurs du 25km et je commence à m’arrêter derrière des bouchons sur les rochers. Je fais des efforts supplémentaires pour doubler en jouant les équilibristes et grimper sur les dévers des singles tracks pour ne pas trop pousser les coureurs du 25km en multipliant les « pardon, attention, excusez moi , pardon, attention, excusez moi »…mais comment font les coureurs de tête à allure plus soutenue ?!
Je rattrape d’ailleurs Pierre sur le 25km avec qui j’échange un mot sans le reconnaitre, la tête dans le guidon. Un petit moment de rigolade et je reprends une allure plus soutenue en alternant marche et course derrière les coureurs du 25km. Je perds 2 places sur les coureurs du 45km après le 3ième ravitaillement mais je rattrape mon binôme de début de parcours et d’autres traileurs bien cuits. J’accuse le coup également et profite des coureurs du 25km pour faire des micro pauses en espérant bien relancer ensuite malgré cette zone de gadoue. Je me dis que je finirai par accélérer dans les chemins moins étroits mais la fin arrive finalement vite avec l’arrivée sous le chapiteau après 3h42 de course. Je n’arrive pas trop déconfit, j’ai mal partout mais je me sens bien malgré une moitié de course rapide. Je suis content de mon trail même si je ne connais pas ma place. Je file sous la douche avant de me ravitailler (il y a même du carpaccio de st jacques !) puis j’attends Pierre qui arrivera en 3h, Laure en 5h15 (grosse perf !), Jérôme en 6h06 et Claire en 6h12.


Bravo à Pierre, en dilettante qui ne s’entraine jamais plus de 3-4 fois avant un trail !
Bravo à Laure qui stressait à mort malgré une bonne préparation qui a porté ses fruits !
Bravo à Jérome qui effectuait cette distance pour la première fois !
Bravo à Claire qui n’a pas pu s’entrainer convenablement faute de temps pour cette aventure et qui est partie avec un état grippal. Tout au mental…Une guerrière très endurante !
Merci à Séverine et Lucie qui nous encourageaient sur le Quai de Binic !


Voici mes temps de passage (avec la puce) :
Port Goret (14.9km) : 1h02’07, 30ième meilleur temps
Binic 1 (28.8km) : 2h12’54, 29ième meilleur temps
Binic 2 (34.7km) : 2h42’54, 29ième meilleur temps
Je finirai finalement 23ième au scratch sur 623 arrivants et 15ième senior.


J’ai passé encore un super week-end bien entouré ! Les paysages bretons sont décidément uniques ! Belle organisation, un parcours ludique sur lequel je me suis bien amusé, un ravitaillement royal même si la salle me semble petite pour accueillir le troupeau de coureurs. 
A refaire avec des amis plus nombreux !

Trail Glazig (45km 1300mD+)

2 commentaires sur “Trail Glazig (45km 1300mD+)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *