Matériel obligatoire Echappée Belle

En attendant le compte rendu de l’Echappée Belle Intégrale, je vous propose un coup d’oeil rapide au matériel que j’ai pris dans mon sac.
L’organisation de l’Echappée Belle donne la même liste obligatoire pour toutes les courses. Belledonne est un massif encore sauvage avec des sentiers techniques souvent au dessus de 2000mD+. Il faut veiller à ne pas vouloir s’alléger à tout pris notamment au niveau de la veste ou de la seconde peau ou sur la nourriture car les ravitaillements peuvent être très espacés en terme de chrono. Et si vous êtes dans le dur comme moi en 2016, vous serez plutôt contents d’avoir des vêtements adaptés. Le contrôle à la remise des dossards est strict.

Matériel Obligatoire en 2017 :
Un gobelet
Un sifflet
Une bande élastique de façon à faire un bandage (100 x 6 cm)
Une couverture de survie entière (non découpée)
Une veste imperméable (type Gore Tex) avec capuche
Un pantalon ou collant long (3/4 accepté)
Une polaire (technique ou non)
Une première sous couche sèche à n’utiliser qu’en cas de problème
Une poche imperméable (sac plastique ou autre)
Une réserve alimentaire de survie composée de 2 barres énergétiques minimum
Un ou plusieurs contenants de liquide de 1,5 L minimum au total
Un bonnet ou un buff
Des gants
Un téléphone portable
Un altimètre (GPS ou barométrique)
Une lampe frontale avec un jeu de piles de rechange
Le road-book (à minima la fiche récap/ fiche secours)
Une poubelle à déchets

Voici une photo de mon matériel.

Pour le pantalon, j’avais pris l’option avec la météo de la semaine de prendre un pantalon Lafuma light type Gore Tex qui accompagne bien ma veste imperméable Speedtrail Lafuma très light (respirante mais fragile).
Pour la première sous couche, j’ai pris un t shirt technique léger tout simple décathlon.
Pour le polaire j’ai pris un t-shirt manche longue chaud Odlo avec un col zippé, ce n’est pas tout à fait un polaire mais assimilé à l’intérieur.
Pour l’altimètre, j’avais opté pour une appli smartphone. Je ne m’en suis pas servi mais j’accompagnais un ami qui avait une montre GPS avec un altimètre qui nous a été utile pour la gestion de l’effort.
2 petites pâtes de fruit constituaient mes barres de secours pour un ressucrage rapide en cas de d’hypoglycémie.

J’ai pris en plus un chapeau light (Regatta), une paire de lunette de soleil très utile vu l’altitude et une paire de manchons pour couvrir les bras en plus du t-shirt sur la course…sans oublier les bâtons !

Tout rentrait dans mon sac Gilet Responsiv 10L Raidlight. Je me suis servi de sac de congélation zippé spécial sandwich pour comprimer les vêtements et gagner de la place dans le sac. J’ai tout de même « allégé »le sac en mettant un T-shirt Waa car les poches du sac à dos ne sont pas facilement accessible derrière (j’y avais mis les sticks pour ma boisson). Le sac qui se porte assez haut sur le dos permet de bien gérer les poches du T-shirt.

Poids du sac : 2.2kg sans eau, 4.2kg max avec l’eau sur certaines portions du parcours (2x600ml devant avec les flasques et 800ml derrière dans la poche à eau). Je suis parti avec 10 barres dans les poches avant du sac que j’ai bien consommé entre les ravitaillements avant l’Habert D’Aiguebelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *